CELLUBLUE VOTRE MEILLEUR ALLIE ANTI-CELLULITE !

Nous sommes un peu toutes concernées par le sujet. La cellulite n’épargne que peu d’entre nous et j’avouerai que j’éprouve une certaine jalousie envers ces femmes là ! Le problème est qu’elle s’installe super vite et que l’on s’en débarrasse pas facilement ! Les crèmes anti-cellulites et tout ce que vous voyez dans les magasins qui fleurissent dans les rayons beauté, c’est du blabla ! A elles seules, elles ne sont rien, couplées à un massage des zones touchées : Ok là, on avance !

Il y a 2 ans environ, j’avais pris des massages avec le CelluM6 en institut ! Ok c’est efficace mais concrètement ça coute une fortune ! A la maison, nous avons fini par investir dans la Wellbox, très efficace mais il faut vous avouer qu’elle ne sert pas beaucoup !

Si vous ne savez pas quel type de cellulite vous avez, je vous invite à descendre en bas de cet article ! 🙂 

Qu’est-ce que la Cellublue ?

C’est une ventouse entièrement faite en silicone, elle est hypoallergénique et Made in France ! Elle a la particularité de reproduire le célèbre massage du palper-rouler, pour combattre la cellulite, même rebelle, raffermir et tonifier la peau. Cellublue nous promet des résultats visibles en 21 jours. La ventouse est disponible en 2 tailles, et sert à traiter des zones du corps différentes.

La Ventouse S conçue pour les petites zones du corps, là où la peau est plus fine : le ventre, les bras, les mollets et les genoux

La Ventouse L, plus grande et plus large que la Ventouse S, permet de gagner du temps lors du massage et d’aller plus vite. Elle est conçue pour les cuisses et les fesses.

L’huile CelluOil est spécialement conçue pour les massages palper-rouler. Naturelle et fabriquée en France, elle résulte de l’alliance entre l’huile d’amande douce et l’huile de tournesol. L’huile d’amande douce a des propriétés hydratantes, apaisantes et tonifiantes, l’huile de tournesol quand à elle est reconnue pour ses vertus adoucissantes.

Comment l’utiliser ? 

L’utilisation de la Cellublue est hyper simple ! Il suffit d’appliquer de l’huile CelluOil, ou l’huile de votre choix.  Sachez que tout type d’huile fonctionnera ! Personnellement, j’utilise aussi bien CelluOil que du Monoi ou de l’huile de coco, donc, c’est vous qui voyez !

Puis on presse la Cellublue S ou L pour enlever le maximum d’air et on l’applique sur notre peau en relâchant puis on peut commencer à effectuer les différents types de massages :

A savoir :

1. Tirer la Cellublue de bas en haut sur la zone choisie (contre votre gré, je sais !)

2. Aller de l’intérieur vers l’extérieur.

3. Effectuer des massages circulaires toujours de bas en haut.

Ensuite, l’idéal est d’utiliser le BodyRoller ! A raison de 5mn par jour et par zone, il permet de pétrir les capitons en jouant sur l’aspect gondolé de la peau. Il s’utilise spécifiquement sur  les cuisses, fesses, hanches et poignées d’amour. Le BodyRoller ne fait pas mal et est clairement efficace !

J’entends déjà la question: Est-ce que ça fait mal ?

Je vous répondrai que la Cellublue en elle même non (of course hein!). Ce qui vous fera mal, c’est le type de cellulite que vous avez ! Si vous avez une cellulite fibreuse, vous aurez probablement mal. Après l’avantage, c’est que vous pouvez choisir l’intensité en pinçant plus ou moins fort sur la ventouse. Plus vous chasserez l’air, plus vous aurez mal et inversement ! Le but qu’on se le dise, n’est pas que vous pleuriez de douleur, outre la douleur, vous risqueriez d’avoir des bleus et donc de devoir espacer vos séances – (C’est du vécu !)

Quand l’utiliser ? combien de temps ?

Normalement, la marque vous indique de l’utiliser 5 minutes par jour et par zone. Je dirai que je l’utilise plutôt 10 mn par zone. Devant la télé, ou une série, ça passe bien. Je l’utilisais la plupart du temps tous les jours au début mais maintenant, j’ai espacé les séances en l’utilisant seulement tous les deux jours.

MON AVIS :

Personnellement, à la première utilisation, j’ai eu mal. Ma cuisse était rouge écrevisse et me brulait. Je peux dire que la circulation sanguine était bien relancée là ! Déjà, dès la deuxième utilisation, ça allait beaucoup mieux ! et ainsi de suite ! L’effet de la cellulite s’est bien estompé en très peu de temps, bien moins que 21 jours, et ma peau s’est bien raffermie également. La Cellublue m’a fait perdre pas mal de cm (au grand bonheur de mon jean). A tel point que mon entourage a remarqué que l’intérieur de mes cuisses s’était affiné par exemple…

Je ne couple pas l’utilisation de la ventouse Cellublue avec des crèmes anti-cellulite !

Le seul et unique point négatif que je trouve à la Cellublue, c’est que j’ai mal aux mains à force de la pincer, en fait cela me donne des crampes dans les doigts !

ATTENTION : Si vous avez des problèmes de Phlébite, varice, oedème ou autre pathologie, il est déconseillé d’utiliser la Cellublue. En cas de doute, demandez toujours l’avis de votre médecin !

Les points plus que positifs :

Son prix puisqu’elle coûte 19,90€, pour le coup parfaitement abordable d’autant plus qu’elle s’utilise à vie et qu’elle est efficace !

De plus, elle est peu encombrante et légère et donc elle peut nous accompagner partout ! Je pourrai rajouter que cette sensation de bien-être après avoir effectué une séance est particulièrement agréable !! 🙂

Pour la shopper c’est ici ! 🙂

*Le Kit m’as été envoyé par MONVANITYIDEAL


Savoir reconnaitre les différents types de cellulite :  Il en existe 3 !

L’aqueuse est souvent causée par une mauvaise circulation veineuse et lymphatique et entraine le phénomène de la rétention d’eau, elle est principalement localisée sur les bras, les fesses, les cuisses et les mollets. Elle est souple au toucher et visuellement donne un effet peau d’orange. Elle entraîne notamment la sensation de jambe lourde.

L’adipeuse est la cellulite la plus répandue chez les femmes souvent dû à une alimentation trop riche en graisses (faut bien que tout le gras aille quelque part! hahaha), localisée principalement sur le ventre, les hanches, le dessous des fesses et l’intérieur des cuisses. Si vous vous pincez la peau, elle ne vous fera pas mal et la peau est vraiment molle.

La fibreuse est la pire. Elle se loge en profondeur, elle est très sensible au pincement et peut-être très douloureuse ! Elle se localise le plus souvent sur les cuisses et sur les genoux. C’est la plus difficile à faire partir !

J’espère que cet article vous aura aidées ! 🙂 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *